Camille – @wiwoos #interview

shooting-camille-witt-wiwoos-bnsphotography.com-13

Bonjour toi, j’espère que tu vas bien en cette période toute froide. Tu te souvenais de la catégorie Interview (la première avec @wavingmind et la seconde avec @satellitejune) ? Et bien elle est de retour pour un volume 3, avec la belle Camille. Au cours de notre rencontre dans le Marais, je lui ai posée quelques questions et ai pris quelques clichés d’elle.

Hello you, I hope you are in a good mood reading this. Here, in Paris, the weather is cold and I do not like it AT ALL. But hey, it’s okay. Let’s discover an amazing artist. Did you remember my category Interview (the first one with @wavingmind and the second one with @satellitejune) ? Here is the volume 3, with the sweet and talented Camille. I’ve met her in Le Marais, in order to take a few photographs, ask her some questions. 

(English readers see below)

Doodle_Dividers_19

  1. Parle-nous un peu de toi.

J’ai fais des études d’art plastique, de design graphique, quelques semaines en lettres modernes. Juste après mon année en art plastique, j’ai commencé à travailler en tant que photographe pour la marque de vêtement Brandy & Melville, ça m’a permis par la suite de plus facilement trouver des stages et des alternances lorsque j’ai repris mes études en design graphique. Aujourd’hui, je travaille pour Rouje. A côté je suis illustratrice.

 

2.    Comment as-tu commencé à dessiner ? Avais-tu une sensibilité particulière dès ton plus jeune âge? Étais-tu stimulé par ton environnement et tes proches ?

J’ai commencé à dessiner le mercredi après-midi, comme beaucoup d’enfants je pense. J’ai essayé beaucoup d’activités, j’ai fait de la poterie, de la danse, de la natation, et du dessin. Je pense que tous les enfants ont une immense sensibilité, c’est à cet âge là qu’on est le plus créatif et qu’on a le plus d’imagination. Mon père est photographe et ma mère iconographe, alors j’ai toujours grandit et évolué dans le monde de l’image, j’imagine que ça m’a forcément influencé. Cela dit je ne crois pas avoir de peintre ou illustrateur dans ma famille et ses proches.

 

  1. Comment décrirais-tu ton style et quels sont tes sujets de prédilection ?

Ce sont des dessins d’art, ils n’ont aucune utilité autre que d’être esthétique. Peut-être que j’ai un style un peu naïf dans mes dessins, un peu rêveur. Je parle surtout des relations, amicales, amoureuses, avec soi-même. C’est ça que je raconte, les relations entre les gens.

 

  1. Pratiques-tu une autre forme d’art ?

J’ai fait de la photo pendant longtemps, numérique et argentique, je suis aussi graphiste et directrice artistique.

 

5.      D’où vient ton inspiration ?

C’est toujours très difficile de répondre à cette question quand on est illustrateur. Je pense qu’elle vient de mon entourage, de mon quotidien, de ce que je vis ou de ce que j’imagine vivre dans ma tête, des gens, des passants, d’un peu tout et n’importe quoi.

 

6.    As-tu un rituel créatif particulier avant de réaliser une illustration?

Pas du tout ! Quand j’ai une idée je me mets à mon bureau, ou je commence le croquis dans mon lit. Mais avant, en général, je ne fais rien de particulier ; j’aime bien regarder une série ou écouter des replay de podcast de sur France Inter.

 

  1. Qu’est-ce que représente l’art à tes yeux ?

La liberté. Pour l’instant on peut encore à peu près tout dire, tout raconter, tout montrer avec l’art. Je dessine des personnages tous nus parce que je pense que tout le monde aurait beaucoup moins de problème si on était tous tout nu ! En plus, on ne censure pas les dessins sur instagram, contrairement aux photos de nu par exemple. C’est plus facile de s’exprimer.

 

  1. Quels sont tes artistes favoris ? 

J’aime énormément la peintre Ines Longevial, je rêve d’acheter une de ses peinture. L’illustratrice Kanako, c’est si doux. Joann Sfar, Natacha Paschal, Marjane Satrapi, la directrice artistique Leslie David aussi !

 

  1. Quel matériel utilises-tu ?

Des pinceaux et de l’encre de chine.

 

10. Quel est l’œuvre dont tu es la plus fière ? Qu’est ce qui te plaît en elle ?

La plus grande illustration que j’ai réalisé pour ma dernière exposition : c’est un grand format qui m’a pris du temps, je l’aime bien parce qu’elle raconte beaucoup d’histoire en même temps, dans un seul univers il se passe beaucoup de chose.

 

11. T’arrive-t-il de t’engager dans ton art ?

Je ne sais pas vraiment, oui forcément d’une certaine manière on est toujours engagé. De temps en temps, je fais du dessin d’actu, surtout dans le féminisme.

 

  1. Quels sont tes projets ou tes envies pour le futur ? Où te vois-tu dans 10 ans ?

Je travaille sur une nouvelle série de photo et de dessin. J’aimerai bien refaire une exposition avec cette série, quand je l’aurais terminée. Aussi, refaire de nouveau grand format, me mettre à la peinture. J’ai envie d’essayer pleins de choses, mais comme je travaille à côté je n’ai pas forcément toujours le temps. J’adore mon travail, mais peut être qu’un jour j’aurai envie de vivre de mes illustrations, être directrice artistique à côté en freelance, créer ma marque de déco. Être décoratrice me plairait énormément et dessiner des meubles et des objets aussi. J’ai envie de faire pleins de choses.

Doodle_Dividers_19

  1. Tell us a bit about yourself.

I’ve studied art, graphic design, and a few weeks in letters. Just after my year studying art, I’ve started to work for Brandy Melville as a photographer. It enables me to find internships. Now, I work for the French brand Rouje. I make illustrations too.

  1. How did you start drawing ? Did you have a particular sensitiveness ? Were you stimulated by your close friends/ family?

I’ve started drawing the Wednesday afternoon, as most of the children I think. I’ve tried a lot of activities: pottery, dance, swimming, and finally drawing. I think that all children have an immense sensitivity, it is at this age that we are most creative and have the most imagination. My father is a photographer and my mother an iconographer, so I have always grown up and evolved in the world of images, I guess it has necessarily influenced me. However, I don’t think I have a painter or illustrator in my family and friends.

  1. How would you describe your style and what are your favourite subjects?

They are art drawings, their only goal to be aesthetic. I have a naive style, a dreamy one. I am talking about relationships, friends, love, us. That’s what I’m talking about, relationships between people.

  1. Do you practice another form of art?

I have been taking pictures for a long time, digital and analog, I am also a graphic designer and artistic director for Rouje.

  1. Where does your inspiration come from?

It is always very difficult to answer to this question as an illustrator. I think it comes from my surroundings, my daily life, from what I experience or imagine living in my head, from people, from passers-by, from a little bit of everything and anything.

  1. Do you have a particular creative ritual before you make an illustration?

Not at all! When I have an idea, I sit at my desk, or I start the sketch in my bed. But in general, I don’t do anything special; I like to watch a series or listen to podcast replays from France Inter.

  1. What does art mean to you?

Freedom. For the moment, we can still say almost everything, tell everything, and show everything through art. I draw naked people, because I think everyone would have a lot less trouble if we were all naked! In addition, Instagram do not censor drawings, unlike nude photographs for example. It’s easier to express yourself.

  1. Who are your favourite artists?

I love the painter Ines Longevial very much, I am longing for buying one of her paintings. The illustrator Kanako is so sweet. Joann Sfar, Natacha Paschal, Marjane Satrapi, and the artistic Director Leslie David too!

  1. What supplies do you use?

Brushes and Chinese ink.

  1. What is the work you are most proud of? What do you like about it?

The biggest illustration I made for my last exhibition: it’s a large format that I spend so much time working on it, I like it since it tells a lot of history at the same time, in a single universe there is a lot going on.

  1. Do you ever get involved in your art?

I don’t really know, yes, necessarily in a way we’re always committed. From time to time, I draw news stories, especially in feminism.

  1. What are your plans or desires for the future? Where do you see yourself in 10 years?

I am working on a new series of photos and drawings. I would like to do an exhibition again with this series, when I have finished it. Also, do a new large format, get into painting. I want to try a lot of things, but since I work next door I don’t always have the time. I love my work, but maybe one day I’ll want to make a living from my illustrations, be a freelance artistic director next door, create my own decoration brand. I would love to be a decorator and draw furniture and objects too. I want to make a lot of things.

Doodle_Dividers_19

follow Camille : insta : @wiwoos / website : www.camillewitt.com / Etsy : ici

 

vous connaissiez cette artiste ? Did you know this artist ?

What do you think of her art ?

 insta – youtube – twitter – facebook ≡

11 Replies to “Camille – @wiwoos #interview”

  1. J’ai adoré lire cette interview ! Je suis Camille depuis ses tous débuts sur son blog et sa chaîne Youtube, ça me fait plaisir de voir ce qu’elle est devenue. Directrice artistique est vraiment le métier dont je rêve, ce n’est pas dit dans l’interview mais sais-tu pour quelle marque elle exerce ce métier et dans quelle(s) école(s) elle a effectué sa formation ? xx

    1. Merci énormément ! Oh tu la suis dès sa première heure, c’est fou ! Directrice artistique est aussi un métier qui m’attire énormément. Si c’est dit dans l’interview : la marque de vêtements ROUJE 🙂 et non je ne suis pas au courant pour l’école … des bisouuuus

      1. Oui et elle a beaucoup évolué ! Oh oui c’est vrai pardon ! D’accord est ce que tu pourrais lui demander sachant que tu as déjà communiqué avec elle ? Je dois réaliser un exposé sur les écoles qui mènent au métier de nos rêves donc ça m’aiderai beaucoup d’avoir son point de vue sur les études qu’elle a effectué. Merci d’avance si tu lui demandes, bisouuus xx

        1. Bien sûr que je peux lui demander l’école qu’elle a faite hihi !

          1. Merci beaucoup ! Tu me diras sa réponse par dm insta au pire !

  2. Ben moi j’ai bien aimé cet article! J’ai adoré le mariage entre les photos de l’artiste et ses ilustrations. Ca m’a énormément inspiré! J’aime vraiment beaucoup 🙂 Bravo pour cette interview

    1. C’est le meilleur compliment qu’on pouvait me faire ! Je suis ravie que ce petit article t’ai inspiré, vraiment 🙂

  3. J’adore l’univers de Camille, il est si sympathique.
    Merci pour cette interview, j’ai pris un grand plaisir à la lire.
    Des bisous☺️

    1. Je l’aime aussi énormément, elle est si créative ! Heureuse qu’elle t’ai plu 🙂 des bisous

  4. Oh je lisais son blog il y a trèèèèèèèès longtemps, ça fait plaisir de savoir où elle en est aujourd’hui! En tout cas continue ces articles « interview », c’est super intéressant 🙂

    Bisous ♡

    1. Merci énormément Chloé, je viens juste de commencer cette catégorie interviews et j’adore la faire ♡ emma

Me laisser un petit mot