le zéro déchet

Aujourd’hui, pas d’article photos, ni même favoris art. Parlons de la Terre, et des enjeux de sa protection. Parlons de l’urgence de faire quelque chose, d’adopter des gestes quotidiens on ne peut plus simples afin de réduire notre empreinte sur elle. Comme Greta Thunberg le dit si bien « Les adultes répètent sans cesse qu’ils ont une dette envers les jeunes, qu’il faut leur donner de l’espoir. Mais je ne veux pas de votre espoir. Je ne veux pas que vous soyez plein d’espoir. Je veux que vous paniquiez. Je veux que vous ressentiez la peur que je ressens tous les jours. Et je veux que vous agissiez. Je veux que vous agissiez comme vous le feriez en cas de crise. je veux que vous agissiez comme si la maison était en feu. Car c’est le cas. »

Saviez-vous que plus de 88 000 tonnes de déchets sauvages, équivalents au poids de 8,7 tours Eiffel, sont jetés négligemment chaque année en France au bord de nos routes, de nos rivières, dans nos forêts, dans nos campagnes, sur nos plages…? et beaucoup terminent leur parcours en mer. « Chaque année, près de 9 millions de tonnes de déchets finissent dans les océans. Contrairement aux idées reçues, ces déchets ne viennent pas des rejets en mer mais proviennent à 80% du continent. Qu’ils soient jetés par terre ou mal recyclés, une grande quantité de déchets termineront leur vie dans les océans et auront un impact écologique désastreux. La seule solution pour stopper cette pollution : réduire considérablement notre production de déchets. »

le zero dechet (2).jpg

Ainsi, pour limiter la quantité de déchets, qui se retrouvent droit dans l’océan menaçant notamment la biodiversité marine, voici quelques conseils en vrac, tout simples, que j’ai expérimentés :

  • troquer ses innombrables bouteilles d’eau en plastique par une gourde en inox! Plus économique, écologique, pour le thé/tisanes/café/boisson fraîche. Et puis vous aurez moins de micros résidus de plastique dans vos boissons … !
  • préférer des cosmétiques solides : savon, shampoing, dentifrice, déodorant
  • acheter le + possible en vrac
  • recharger ses bouteilles de parfum dans les bornes (sephora fait -20% en plus!)
  • des sacs réutilisables pour faire ses courses
  • troquez les couverts en plastique par des couverts en bois/métal
  • les autocollant stop-pub
  • consommer consciemment la mode, privilégier les friperies. donner ou vendre ses vêtements, éviter « fast fashion ». Une vidéo du Monde m’a appris beaucoup : Pourquoi s’habiller pollue ?
  • les pailles en inox (tu sais, quand tu vas au restau ou boire un verre)
  • Les culottes menstruelles lavables. J’ai testé celle de la marque Fempo et je vous les recommande totalement. Les tissus de cette culotte sont 100% coton, ensuite du bambou pour l’absorption et ensuite un tissu imperméable et respirant pour éviter les fuites (polyester). Tu peux la porter en moyenne 12H selon ton flux et le jour de tes règles.
  • amener son propre contenant pour un potentiel doggy bag au restaurant
  • les brosses de douche
  • Troquer son éponge pour la vaisselle (en mousse de résine dérivée du pétrole, traitée chimiquement) par une éponge Tawashi, tressée avec des collants/leggings/t-shirts etc …
  • les brosses à dents en bois à tête rechargeable, à composter lorsque le bois est abîmé
  • L’application Too Good To go qui vend moins cher les invendus du jour des restaus/épiceries/boulangeries …
  • Cleanfox qui supprime les mails, afin de réduire la pollution numérique

Et vous, connaissiez-vous le zéro déchet ? Si oui, quels sont vos petits gestes/votre avis sur la matière ?

emma

insta youtubetwitterfacebook

2 Replies to “le zéro déchet”

  1. Bonjour Emma. Je suis ton blog de temps à autre, car j’aime bien tes photos, surtout quand tu portes un regard bienveillant sur les jeunes couples qui se laissent volontiers capter par ton objectif, je trouve ça touchant. Du coup, je viens de lire ton article -hors photographie- sur le zero déchet, et c’est un drôle de hasard, mais je viens juste de faire la même chose sur mon blog : je laisse de côté pour le moment la photo pour y exprimer mes réflexions sur l’impact écologique de nos sociétés… j’ai commencé (entre autre) par le « zero déchet » et je continue à réfléchir à tout ça. Comme toi, j’avais envie de le partager. J’espère que tu toucheras ton entourage. Ce n’est pas très facile… si tu veux, c’est ici : http://www.justalook.net/virage-radical-de-la-photographie-a-autre-chose/

  2. SPREAD.THE.WORD.
    j’essaie au quotidien de réduire ma consommation de plastique, eau, etc. Beaucoup de personnes pensent encore que le réchauffement climatique ne peut pas être freiné par des action à échelle individuelle alors qu’au contraire c’est une de nos meilleurs chance de sauver la planète.
    Il y a tellement de moyens aujourd’hui pour consommer consciemment qu’il n’y a plus aucune excuse.
    merci pour cet article et conseils précieux <3

    Julie

Me laisser un petit mot