maria

je traversais cette mégalopole ressassant de vieux songes et d'longues nuits d'été J'étais loin d'me douter que j'allais croiser cet ange sur le chemin qui menait à l'automne Dis-moi pourquoi c'était inconcevable Ton sourire s'évapore et se fige sur toutes mes peines inconsolables       Tout nous sépare oh, Maria Ta silhouette me semblait … Lire la suite maria